Qui a dit que l’éducation ne concernait que les enfants ?

L’éducation est aussi une grande aide pour nos petites boules de poils ! Prenez le chiot le plus mignon du monde et vous aurez de très bonnes surprises (ou mauvaises, question de point de vue).
Par exemple, mon petit poupon, n’est-il pas mignon ?
20130512_164212

Craquant n’est ce pas ?
Et pourtant, si vous saviez toutes les misères qu’il a pu nous faire subir à Monsieur et moi même… à nous rendre parfois fou ! Au péril de nos meubles et de nos objets (surtout ceux de son pôpa, c’est si beau l’amour !).
Retour aux sources : moi, Madame ayant toujours vécu avec des chiens, je me retrouve sur Paris, en studio (neuf mètres carré, ça fait rêver !), je prend un premier chien à la spa en famille d’accueil, un beau et grand labrador (histoire d’étouffer un peu plus). Puis après ce cher labrador, je récupère un chat sur internet (sa famille doit quitter la France et ne peut pas le prendre… soit). Je l’ai gardé six mois, jusqu’au jour où j’ai failli mourir à cause d’une allergie à la c**…
Bref, me voilà dans un petit pavillon de la banlieue parisienne, seule, avec Monsieur. Ne supportant de moins en moins l’absence d’une petite bestiole à quatre pattes, nous en parlons, et on décide d’adopter un bébé border collie tout neuf ! Et c’est bien vrai, tout beau, tout mignon, à en faire tomber plus d’une !
Bon, on se rendra compte quelque mois plus tard qu’il y a eu erreur sur la marchandise, en effet, il s’agit plus d’un épagneul que d’un border collie… tant pis, peu importe sa race, je l’aime déjà bien trop !
Il faisait la taille de mes deux mains réunies étant tout petit… tellement craquant que même s’il faisait une bêtise je ne lui disais rien… bah oui quoi, un chiot c’est tellement mignon qu’on n’ose pas trop les contredire… ERREUR ! (Mais ça je le comprendrai bien plus tard…).
C’est à dire que même si j’avais eu envie de le disputais, avec ces yeux là, je ne pouvais que m’abstenir…

20130515_204319

Vous voyez, vous aussi vous craquez… bon, c’est vrai, j’essaie un peu de me déculpabiliser…En vrai, il nous a mené la vie dur, tellement dur, que parfois on était réellement à bout. Comme Monsieur ne possédait pas beaucoup de patience, j’étais obligée de prendre un maximum sur moi pour éviter de le disputer en rentrant (il faut les prendre sur le fait…), mais aussi pour me dépêcher de cacher les beaux dvds ou cds que ce petit monstre lui avait mangé dans la journée… histoire de passer au moins une soirée en parfait harmonie.
En fait, en prenant ce chien, j’avais énormément rassurer Monsieur, en lui disant que j’avais eu des chiens toute ma vie, que je savais parfaitement gérer… c’est là, où l’on se rend compte qu’on est loin d’imaginer tout le travail que ça procure. Surtout que le caractère et le besoin sportif d’un épagneul est quand même différent d’un border… Mais nous n’avons jamais baisser les bras (ou presque), et c’est à cause d’un malheureux accident que nous nous sommes décidés à prendre une éducatrice pour chien, histoire de le ressaisir un minimum quand même.
En effet, ce dernier a tenté de me mordre lors d’un voyage en voiture, par chance il sait maîtriser la force de sa mâchoire, j’ai hérité seulement de quelques bleus et griffures… déjà à ce moment là, j’ai perdu un peu de confiance en lui, mais aussi en moi… c’est une énorme remise en question, plein de choses nous passe par la tête. La sensation d’avoir raté quelque chose d’important, de ne pas être à la hauteur…

Puis un mois plus tard, il a remis ça sur Monsieur, alors qu’on lui demandait de descendre du lit (après le rituel du câlin du soir…), la petite gueule toute mignonne à littéralement attaquer ce dernier… c’était une scène relativement violente quand même. Mais encore une fois, heureusement il a maîtrisé sa force et Monsieur s’en est sorti indemne.
Dès le lendemain, on a donc organisé des séances à domicile avec notre éducatrice.
Et très honnêtement, au début, j’étais vraiment très sceptique. Il y a tous les préjugés qui viennent en tête : « Ouais 45€ la séance quand même… ça va rien donner… » , « pourquoi elle y arriverait et pas moi ? » , « c’est encore un piège à fric » , « pffff, la psychologie animal… ».

Et franchement, nous sommes tombés sur une super éducatrice, qui nous explique les choses, le comportement, ce que lui comprend, ce que nous ne comprenons pas, puis elle nous donne des tas d’exercices à faire. C’est là, qu’on s’est rendu compte qu’on avait vraiment pas su gérer, ni même écouter notre chien. Alors les exercices paraissent aberrants, mais en réalité, ça nous rapproche énormément de notre chien, et lui permet de réfléchir, de ne pas faire des exercices bêtement. On apprend à le disputer correctement, à l’appréhender, dans un sens on apprend à l’aimer normalement, à sa place. Par exemple, il ne faut jamais crier sur un chien, cela va générer du stress inutilement… et il est vrai que lorsqu’on lui demande de faire quelque chose calmement, il le fait mieux que lorsqu’on criait. De plus, crier est signe de contrainte et c’est absolument ce qu’il faut éviter.
Depuis que nous avons pris les cours d’éducation, on se rend compte que notre chien est moins stressé (parce que les tentative de morsure étaient dus au stress), il est plus épanoui dans sa façon d’être, et SURTOUT, fait beaucoup plus attention à nous, il nous regarde bien plus qu’avant.

11159461_10206489435015758_939679819076519196_n
Il a pas l’air bien là ?
On a commencé récemment à lui apprendre à obéir avec le clicker (vous savez la petite boîte métallique qui fait un « CLICK »), pareil on y croyait pas trop, mais ça marche tellement bien ! Un clicker et des croquettes et vous pouvez refaire l’éducation de votre chien ! C’est quand même dingue d’avoir passé deux ans à galérer bien comme il faut sans cette petite merveille ! On s’est rendu compte qu’on avait bien perdu notre temps !
Il y a également des vidéos sur internet qui explique très bien l’éducation à donner (avec ou sans clicker), mais toutefois, avoir une éducatrice est plus sympathique parce qu’on voit vraiment mieux comment elle réagit et comment réagit le chien surtout, car ils ont tous leurs petits caractères, les exercices sont alors différents.
Donc vraiment, si vous avez des soucis avec votre adorable loulou, n’hésitez pas, ça va vraiment vous ouvrir les portes de la liberté ! Parce qu’avec un chien qui n’en fait qu’à sa tête, on se sent vite prisonnier, et ce n’est absolument pas le but.
Finalement une éducatrice, ça vous prend 1h à 1h30 par semaine, et ça vous soulage sur le long terme… puis ça nous permet de passer un bon moment avec le petit quadrupède…

A bas les préjugés ! Pensez-y, et osez !

20140606_150829

Publicités

Le psychodrame des cheveux

Beautiful  woman in sensual state covered with flowers.
Voici un sujet qui en angoisse plus d’une… et je dois admettre que je fais partie de ces filles là. Un ciseau s’approche de ma tignasse et mon cœur s’emballe !
Et oui, à croire que les cheveux sont sacrés chez une femme ! (Vous savez, cet espèce de long poil qui pousse en continue sur votre tête).
Tellement sacré que depuis mon plus jeune âge, je suis à la recherche de solution pour éviter de me rendre chez un coiffeur ! (Vous savez ce personnage maléfique qui vous coupe 10cm ou plus, peu importe votre demande…). Oui, bon, ça va… je sais je fais une généralité, tous les coiffeurs ne sont pas comme ça, et heureusement ! Puis dans un sens, je les comprend, ça doit les démanger dans le fond… ahah !
Bref, redevenons un minimum sérieuses !

Les cheveux : gros potentiel de charme, de séduction, de beauté ! C’est vrai, une femme avec une belle chevelure, c’est agréable à regarder, ça donne envie de mettre ses doigts dedans… mais surtout, ça donne envie de comprendre comme elle fait ! Et croyez-moi (ou non) ce ne sont pas les filles de la télévision qui ont les plus beaux cheveux, ou alors si elles ont des beaux cheveux, ce n’est certainement pas grâce aux shampoings qu’elles proclament… oh non ! Pas besoin de mettre cher dans un shampoing pour obtenir de la qualité ! En revanche, pensez aux huiles ! Ce sont vraiment des petits miracles de la vie, ça coûte pas très cher et ça dure longtemps. On y pense trop peu…

Je vous explique en faisant un petit flashback de ma vie :

De ma naissance à mes cinq ans, je ne suis allée qu’une fois chez le coiffeur (parce que j’avais beaucoup trop de nœuds… pas très glorieux je sais). Puis, j’y suis retournée une autre fois à mes 16ans. Mes cheveux se portaient pourtant à merveille, mais ma meilleure amie d’époque y est allé (influence), alors j’ai voulu y aller aussi. ERREUR ! Depuis ce jour, j’accumule tous types de problèmes avec mes cheveux. Mes pointes sont devenues sèches au bout de quatre mois, alors qu’avant je n’avais pas le moindre soucis, puis elles ont fourché… c’était le début de la fin ! J’ai essayé plein de produits qui coûte quand même relativement cher pour le peu de qualité. Notamment l’Oréal, qui en fait camoufle juste vos pointes grâce au silicone… (bon j’admet qu’aujourd’hui ils aient fait des progrès). Soit, mes cheveux allaient de plus en plus mal de jour en jour… alors je me suis même mise à faire des masques… c’était assez insupportable d’avoir autant de produits pour si peu d’explication et de résultat surtout.
Désormais avec internet on comprend comment utiliser les produits, puis on a même des youtubeuses formidables qui testent sous nos yeux. C’est quand même fort pratique.
Bref, je suis donc allée chez le coiffeur tous les ans, à mon grand regret, pour couper mes pointes trop mal en point. Moi qui rêvais de retrouver la longue chevelure de ma jeunesse, c’était raté ! … pour palier à ce drame, j’ai décidé d’en avoir plus rien à faire de mes cheveux. Je les ai donc laissé faire ce qu’ils voulaient… ERREUR ! Beh oui, c’était donc de pire en pire… et en prime, j’ai coloré mes cheveux : la totale !
Je me retrouve donc en ce jour, avec des cheveux aux pointes digne de l’herbe séchée (pour ne pas dire paille).
Mais, j’ai découvert il y a un peu moins d’un an, les fameuses huiles ! Parmis elles, la première : l’huile de ricin. Il s’agit d’une huile très réputée pour les ongles également. Très facile d’application, il suffit de la mettre dans les cheveux la veille au soir puis de les laver le lendemain matin (en faisant deux shampoings), et franchement, les cheveux sont plus souples, brillent et sont plus légers. Alors forcément, il faut le faire plusieurs fois pour vraiment s’en rendre compte. Aussi, si vous vous massez le cuir chevelu avec, vos cheveux auront tendance à pousser plus vite (car on simule l’afflux sanguin et donc le « bulbe »).
Pour l’appliquer rien de plus simple :

  1. Verser un peu d’huile sur une brosse à cheveux réservée à cet effet
  2. Commencer par vous brosser le haut du crâne, derrière les oreilles, la nuque, puis terminez par les longueurs.
  3. Attachez vous les cheveux afin d’être à l’aise pour dormir avec. Vous pouvez mettre une serviette sur votre oreiller, mais normalement cette huile ne tâche pas. Elle est assez visqueuse.
  4. Le lendemain matin, faîtes votre shampoing habituel (mais plutôt deux fois pour que ça parte bien).

Au bout d’un bon mois, vous verrez déjà des résultats ! Et ça fait plaisir !
A chaque fin de shampoing j’utilise aussi, un petit produit miracle de chez l’Oréal professionnel, il s’agit du « pro-keratin refill« . Il s’agit d’une crème restauratrice pour cheveux fragilisés. Le pot de 150mL vaut 18€ (chez les grande surface réservé aux coiffeurs mais accessible aussi aux particuliers), alors oui, c’est un coût, mais il faut tellement peu en mettre qu’honnêtement sur le long terme ça revient bien moins cher que d’autres produits. Mettez en sur cheveux humides et simplement sur les longueurs et pointes. Je précise que ce produit doit être utilisé dès que vous apercevez vos premières fourches (pour ma part mes pointes sont vraiment mortes donc ça ne marchait pas).
Puis une fois mes cheveux secs, je met de l’huile de macadamia de la marque macadamia sur mes pointes. Et en plus de laisser un parfum doux et très agréable sur vos cheveux, vous sentez vos cheveux plus hydratés et donc moins abîmés. J’utilise cette huile tous les jours, tous les matins, et parfois matin et soir (quand je suis exposée au soleil par exemple).
Vraiment testez ces produits et vous verrez la différence !
Je me suis aussi mise récemment à l’huile de coco et l’huile de jojoba une fois par semaine (les deux mélangées oui, oui), et je vois également une différence quant à la qualité de ma très chère tignasse. Mais j’attend de découvrir s’il y a vraiment une nette différence, afin de vous en parler si vous le désirer.

Je tiens à préciser, que j’ai dû aller chez le coiffeur car mes pointes étaient mortes, je me suis donc coupée les cheveux aux épaules histoire de repartir de zéro, et de retrouver un bon équilibre. J’ai trouvé ces produits miracles trop tard, donc sur cheveux trop abîmés ça ne fonctionnera pas, mais sur cheveux commençant à fourcher ou a dessécher, ça reste très fiable.
Si on veut les cheveux longs, il est important de les couper court un bon coup, afin de reprendre à zéro tous les soins. Car il est important de ne pas utiliser les soins seulement quand nos cheveux sont au bord de la dérive, mais de les préserver. J’espère retourner chez le coiffeur dans quelques années seulement… voir jamais !
En attendant, prenez soin de vous.

Chevelurement !

Insolite-les-risques-cardiaques-analyses-dans-les-cheveux-!_exact441x300

Le petit bordel qui vous veut du bien

Chers Tous,

J’ai le plaisir de vous accueillir dans un tout nouveau blog.
En effet, je me suis rendu compte que j’avais souvent beaucoup de choses à dire, à faire… alors pourquoi ne pas partager tout ça avec vous ? Mais oui, admettez-le, ça fait du bien parfois de lire des petites choses « inutiles » où l’on se retrouve. Histoire de se sentir moins seul(e)s… (si, si, vous verrez…).

Il ne s’agira rien de plus (ni de moins) que de ma petite vie. Et oui, qui cela pourra t-il bien intéresser ? Et bien, sait-on jamais, peut-être vous ? Evidemment, inutile de vous préciser qu’il y aura énormément d’autodérision (soyons un minimum modeste !).
Alors je me lance dans cette folle aventure qu’est le monde du blog. En espérant vous donner entière satisfaction et que vous vous retrouverez dans certains maux…
Vous trouverez un peu de tout… des débats, des ratés, des anecdotes passées, des coups de cœur (que ce soit dans le domaine cinématographique, photographique, mais aussi dans le monde du cosmétique ET animalier…).

Nous sommes le 19 Mai 2015, il est 10h52 et je déclare officiel l’ouverture de ce blog ! Soyez, alors, les bienvenus. Faîtes vous plaisir, prenez un bon thé, et bonne dégustation.